Sommaire

 

L'asthme ne doit pas vous empêcher de faire du sport, au contraire. Si c'est le cas, c'est que votre traitement est insuffisant.

Lire l'article Ooreka

Asthme et sport : pas de contre-indication, au contraire

L'époque où tous les asthmatiques étaient systématiquement dispensés de sport à l'école est révolue. Aujourd'hui, les spécialistes savent que la pratique du sport est indispensable chez les asthmatiques comme chez les autres.

Le sport, en particulier chez l'enfant, contribue à améliorer la qualité de vie. Il ne faut surtout pas s'en priver !

L'asthme d'effort

Cela étant, chez de nombreux asthmatiques, l'effort entraîne une aggravation des symptômes de l'asthme. Cela se traduit par :

  • difficulté respiratoire, sifflements, toux survenant habituellement 5 à 10 minutes après un exercice physique intense ;
  • les symptômes disparaissent normalement en 15 à 45 minutes.

L'asthme d'effort peut être signe d'un mauvais contrôle de l'asthme. Il peut alors être nécessaire d'adapter le traitement de fond.

Le traitement préventif

L'asthme d'effort peut être prévenu grâce :

  • à la prise d'un bronchodilatateur de courte durée d'action (Ventoline) 10 à 15 minutes avant l'effort. Il est important d'avoir toujours sur soi le médicament de secours.
  • à un entraînement physique régulier : cela peut paraître contradictoire au début, mais plus on fait de sport, moins on souffrira d'asthme lié à l'effort.
Lire l'article Ooreka

Quels sont les sports à privilégier ?

Au début, mieux vaut choisir des sports modérément intenses qui ne demandent pas d'avoir beaucoup de souffle, comme les sports collectifs (plutôt que le jogging). Les sports en piscine peuvent parfois aggraver l'asthme, car le chlore est irritant.

Enfin, certaines personnes sont plus asthmatiques lorsqu'il fait froid. Dans ce cas, les sports d'hiver ou pratiqués en patinoire ne sont peut-être pas les meilleurs choix...

Conseils :

  • échauffez-vous progressivement pour habituer les poumons,
  • évitez les efforts violents,
  • si vous êtes allergique au pollen, évitez les sports d'extérieur au printemps ou l'été,
  • évitez de faire trop de sport les jours de pics de pollution.