Asthme : les facteurs déclenchants ou aggravants

Sommaire

  L'asthme a des causes multiples, combinant facteurs héréditaires et environnementaux. Certains facteurs peuvent aussi aggraver ou déclencher les crises.
Lire l'article Ooreka

Les facteurs déclenchants indépendants des allergies

Plusieurs facteurs peuvent aggraver ou déclencher une crise d'asthme. Parmi eux, le froid, le stress ou un effort intense sont fréquemment retrouvés.

Mais les principaux facteurs déclenchants et aggravants de l'asthme, en dehors des substances allergènes, sont sans conteste :

  • Le tabac : qu'il s'agisse du tabagisme actif, passif, ou du tabagisme de la mère pendant la grossesse.
Lire l'article Ooreka
  • La pollution : beaucoup de chercheurs pensent que l'augmentation de la fréquence de l'asthme est liée à l'augmentation de la pollution atmosphérique. En outre, plusieurs études montrent que les hospitalisations pour asthme aigu sont plus fréquentes les jours de pics de pollution... Comme le tabac, la pollution irrite la muqueuse des bronches et aggrave l'inflammation.
  • Les virus : certains virus, comme le virus de la bronchiolite, peuvent provoquer un asthme, surtout chez les nourrissons. On parle alors d'asthme viro-induit. Les virus jouent également un rôle dans l'aggravation de l'asthme déjà existant (déclenchement de crises ou exacerbation) dans 8 cas sur 10 chez l'enfant et 6 cas sur 10 chez l'adulte.
Lire l'article Ooreka
  • La consommation élevée de charcuterie peut participer à l'aggravation de l'asthme (selon l'Anses, il ne faudrait pas excéder 25 g/jour).

Les facteurs allergènes

De nombreuses substances allergènes peuvent déclencher ou aggraver l'asthme. Les allergènes les plus couramment impliqués dans l'asthme sont :

  • les acariens et les moisissures ;
  • la poussière, la sciure de bois, etc. ;
  • certaines substances présentes dans les produits d'entretien ;
  • les pollens ;
  • les poils d'animaux domestiques ;
  • les cafards.
Lire l'article Ooreka

Les facteurs souvent associés à l'asthme

Certains problèmes médicaux sont souvent associés à l'asthme, c'est-à-dire que les personnes qui en sont atteintes ont plus de risques d'être asthmatiques.

Ces troubles médicaux sont multiples :

  • Prématurité, reflux gastro-œsophagien chez le bébé, otites ou bronchites fréquentes.
  • Terrain allergique général : eczéma, conjonctivite, allergies alimentaires, etc.
  • Problèmes cardiaques : en savoir plus avec l'asthme cardiaque.
  • L'obésité qui pourrait aggraver l'inflammation et modifier la tonicité des voies respiratoires.

Par ailleurs, la profession peut jouer un rôle. Ainsi, les boulangers-pâtissiers présentent deux fois plus de risques de développer un asthme que les personnes qui travaillent dans le secteur tertiaire. De même, les coiffeurs (qui sont en contact avec des produits irritants) et les personnes qui travaillent avec leur véhicule (taxis, hommes travaillant dans les manèges forains et les parcs d’attractions, moniteurs de conduite et ambulanciers) sont plus à risque.