Sommaire

 

On distingue 4 types d'asthme : l'asthme intrinsèque, l'asthme allergique, l'asthme cardiaque et l'asthme professionnel.

L'asthme professionnel est, comme son nom l'indique, déclenché par certaines substances présentes sur le lieu de travail. Il s'agit le plus souvent d'un asthme allergique.

Qu'est-ce que l'asthme professionnel ?

L'asthme professionnel est déclenché par l'exposition à une substance chimique ou biologique sur le lieu de travail. Près de 15 % des asthmes ont une origine professionnelle et environ 300 substances chimiques ou biologiques peuvent être en cause.

Il peut s'agir par exemple de peinture, de fumées chimiques, de gaz d'échappement ou de farine de boulangerie. L'asthme professionnel survient logiquement à l'âge adulte, vers 35 ans.

Dans 80 % des cas, il s'agit d'asthme allergique. Dans environ 15 %, l'asthme est dû à une irritation des voies aériennes, et les 5 % restants sont d'origine inconnue.

Lire l'article Ooreka

Comment savoir si l'asthme est professionnel ?

Pour savoir si l'asthme est d'origine professionnelle, trois questions sont importantes :

  • Mes crises d'asthme surviennent-elles en priorité sur le lieu de travail ?
  • Ma respiration s'améliore-t-elle durant les fins de semaine ou les vacances ?
  • À l'inverse, l'état respiratoire s'aggrave-t-il pendant le travail ou après les journées de travail ?

Si vous répondez oui à l'une de ces questions, il se peut que votre asthme soit d'origine professionnelle. Parlez-en à votre médecin traitant ou à votre médecin du travail.

Lire l'article Ooreka

Les professions « à risque »

Certaines professions sont connues pour être associées à une fréquence élevée d'allergies et d'asthme professionnel. Il s'agit notamment des peintres, des coiffeurs, des boulangers, des travailleurs en bâtiment et des personnes qui travaillent avec leur véhicule (taxis, ambulanciers, hommes travaillant dans les manèges forains et les parcs d’attractions et les femmes monitrices de conduite).

Des tests cutanés peuvent être réalisés par votre médecin du travail pour repérer l'allergène (ou les allergènes) en cause.

Pourcentage de cas d'asthme professionnel signalés à l'Observatoire national de l'asthme professionnel (ONAP), par type de métier.

Boulangers, pâtissiers (farine de blé, seigle)

20 %
Personnes travaillant avec leur véhicule 20 %
Métiers de la santé (latex, aldéhydes) 10 %
Coiffeurs (produits de décoloration et teinture) 8 %
Peintres (peintures au pistolet surtout) 8 %
Travailleurs du bois 5 %
Personnels de nettoyage 5 %
Métiers agricoles (végétaux et animaux) < 5 %