Asthme : définition et symptômes

Sommaire

L'asthme est une maladie inflammatoire des poumons, et plus précisément des bronches, qui se caractérise par une difficulté à respirer.

L'asthme : qu'est-ce que c'est ?

L'asthme est une maladie respiratoire qui se traduit par une inflammation et une obstruction des bronches, qui sont les ramifications permettant la respiration dans nos poumons.

Les symptômes de l'obstruction des bronches peuvent être :

  • une gêne lors de la respiration (sensation d'étouffer, oppression, essoufflement ou dyspnée),
  • souvent une toux, qui est parfois le seul symptôme,
  • généralement, l'asthme se reconnaît par une respiration « sifflante », mais ce n'est pas systématique.

Les symptômes surviennent plus fréquemment la nuit et le matin.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Crises d'asthme et asthme chronique

L'asthme est une maladie chronique, c'est-à-dire qu'elle dure dans le temps, contrairement à une infection de type rhume ou bronchite par exemple. Cela étant, certaines personnes ne présenteront des symptômes que très sporadiquement, au printemps ou lors d'un effort par exemple. On distingue donc :

  • L'asthme intermittent : les symptômes n'apparaissent qu'à certains moments
  • L'asthme persistant : sans traitement, les symptômes sont présents quasiment en continu. Appelé aussi asthme chronique.
  • La crise d'asthme : elle correspond à une aggravation subite de l'asthme, et se traduit par des difficultés à respirer importantes.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Les conséquences de l'asthme

L'asthme est une maladie qui ne semble pas grave et qui est souvent négligée par les personnes atteintes. Elles se contentent souvent de prendre une bouffée de médicaments quand cela ne va pas, mais ne prennent pas tellement leur traitement au sérieux.

Pourtant, l'asthme peut être extrêmement grave : il cause 900 décès par an, 100 000 hospitalisation, 200 000 passages aux urgences et environ 8 millions de journées d'arrêt de travail.

En outre, la plupart des asthmatiques reconnaissent que l'asthme détériore leur qualité de vie :

  • les trois quarts d'entre eux se plaignent du fait que l'asthme limite leur activité physique ou leurs loisirs,
  • 40 % estiment que l'asthme a un impact sur leur vie socioprofessionnelle.

Au total, un quart des patients atteints d'asthme grave se soignent mal. Il est primordial de suivre son traitement correctement pour retrouver une qualité de vie normale.

Lire l'article Ooreka