Le traitement de la crise

Écrit par les experts Ooreka
 

Les crises d'asthme correspondent à une aggravation des symptômes. Elles nécessitent un traitement rapide.

Que se passe-t-il lors d'une crise d'asthme ?

La crise est une aggravation des symptômes de l'asthme. Lors d'une crise, la personne a beaucoup de mal à respirer, tousse, et se sent oppressée.

Il faut donc prendre un médicament rapidement pour dilater les bronches qui se sont contractées : on parle de médicament bronchodilatateur.

Le traitement de la crise d'asthme : le bronchodilatateur

Le traitement de la crise d'asthme consiste à prendre un médicament de secours : un bronchodilatateur. Il soulage en cas de crise mais qu'il ne s'agit pas d'un traitement de l'asthme.

Vous devez toujours avoir ce médicament à portée de main, en cas de crise ou si vous faites du sport.

Le bronchodilatateur de secours a plusieurs effets :

  • il agit rapidement,
  • il dilate les bronches pour soulager les symptômes,
  • son effet est de courte durée,
  • il ne doit être utilisé qu'en cas de symptômes ou en prévention, avant un effort.

Les médicaments de secours les plus utilisés sont les « bêta2-mimétiques (ou agonistes) de courte durée d'action », comme la Ventoline (salbutamol).

Comment utiliser ce médicament ?

Le plus souvent, les médicaments de secours se présentent sous forme d'aérosol ou d'inhalateur de poudre sèche.

En cas de crise, il faut :

  • secouer le dispositif, commencer à aspirer et appuyer sur le bouton ;
  • retenir sa respiration une dizaine de secondes après avoir pris la bouffée ;
  • attendre 30 secondes à 1 minute avant de prendre une deuxième bouffée, si nécessaire.

Effets secondaires : les bronchodilatateurs bêta2-mimétiques n'entraînent pas d'effets secondaires gênants s'ils sont bien utilisés. Si vous avez besoin de ce médicament plus de 3 fois par semaine, c'est probablement que votre traitement n'est pas suffisant.

Le surdosage risque d'entraîner : tremblements, nervosité, bouffées de chaleur ou accélération des battements cardiaques.

Que faire si la crise ne passe pas ?

Votre médecin doit vous donner un plan de traitement de l'asthme. Celui-ci indique la marche à suivre en cas de crise (nombre de bouffées autorisées, augmentation du traitement de fond...). Essayez de ne pas paniquer et de respirer le plus calmement possible. Si la crise n'est pas soulagée au bout de 20 minutes ou que les symptômes s'aggravent, il faut appeler le médecin, le 15 ou se rendre aux urgences.

Si les crises sont trop fréquentes, votre asthme est mal contrôlé. Il faut alors instaurer ou augmenter le traitement de fond.

Bon à savoir : une carte « Crise d'asthme-Agir » a été lancée par l'Association Asthme & Allergies. Elle est conçue pour rappeler aux patients asthmatiques les mesures à prendre en cas d'urgence et les règles à suivre. Elle peut s'obtenir gratuitement en appelant l'association au 0 800 19 20 21 (appel gratuit) ou être téléchargée en suivant ce lien.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !